David Le Monnier

David1a.png

 

David Le Monnier, né en Angleterre en 1963, est installé à Paris depuis 1990.

Il consacre sa vie à la musique vocale en tant que chanteur et chef de choeur.

Si David Le Monnier est chanteur professionnel, spécialisé dans la musique ancienne et baroque, il est aussi un pianiste accompli avec un goût prononcé pour l'accompagnement des chanteurs.


Il a rencontré la musique sacrée de la Renaissance dès l'âge de huit ans, en tant que petit chanteur. Il s'est ensuite spécialisé dans la musique vocale ancienne : licencié en musicologie de l'Université d'Exeter (Angleterre), il a approfondi sa passion à la Royal Academy of Music et a été lay-clerk (chantre) durant huit années dans les cathédrales de Peterborough, Exeter et Christ Church d' Oxford où ses activités vocales quotidiennes ont renforcé sa connaissance de la musique vocale sacrée a cappella du XVIème siècle.

A dix-huit ans, il débute donc sa carrière à Peterborough et y constitue « The Peterborough Renaissance Singers », une formation de huit chanteurs qui sous sa direction, invite à découvrir aussi bien la musique baroque que la musique Renaissance. A Exeter, durant ses études de musicologie et d'histoire de la musique, David Le Monnier devient Président et Directeur Artistique de la Société Musicale de l'Université et directeur musical du « Early Music Group » . Il crée la chorale « Ex Collegio » et l'orchestre « Exeter Baroque Consort » . A la tête de ces formations, il propose son interprétation du Stabat Mater de Haydn, du Magnificat en mi bémol majeur et de la Passion selon Saint Jean de J. S. Bach, du Gloria de Vivaldi, de l'oratorio Semele, du Dixit Dominus, du motet de Chandos « Let God Arise » et du Messie de Handel.

Entre 1986 et 1988, David Le Monnier chante avec le prestigieux choeur du Christ Church College d'Oxford. Il y dirige plusieurs concerts parmi lesquels la Messe en si mineur de J. S. Bach dans la chapelle de Merton College (Oxford) ainsi qu'une série de concerts proposés dans le cadre de l'église de Saint Stephen's Wallbrook (Londres), visant à remettre à l'honneur les madrigaux italiens du XVIème siècle .

Entre 1988 et 1990, David Le Monnier poursuit ses études musicales à la Royal Academy of Music de Londres sous la direction de Mark Wildman. Parallèlement il chante dans le choeur de Saint Bride's, Fleet Street, et à plusieurs reprises dans le choeur de la cathédrale Saint Paul's.

En 1990 , installé à Paris, il rejoint alors plusieurs ensembles, parmi lesquels le « Groupe vocal de France » (dont il était titulaire), « La Chapelle Royale », « Akademia », « Les Jeunes Solistes », « Les Solistes de Lyon » et enfin « Les Arts Florissants », groupe avec lequel sa fidèle collaboration s'est poursuivie jusqu'à ce jour.

Entre 1992 et 1995, il constitue l'ensemble « English Renaissance » et en assure la direction. Dans une série de concerts présentés en l'église Saint Séverin (Paris) ainsi que lors d'un concert de gala offert à l'ambassade de Grande-Bretagne (Paris), « English Renaissance » n'a eu de cesse de montrer son exigence : donner à l'appréciation du public français la ferveur et la cohérence des chefs-d'oeuvre du répertoire sacré du XVème au XVIIème siècle.

En 1995 et 1996, David Le Monnier a perfectionné sa maîtrise de la direction sous l'autorité de Bernard Tétu (Lyon) dans le cadre du Second cycle de Direction des Choeurs (CNSM, Lyon). Actuellement il chante à la Cathédrale Américaine de Paris et dirige l'ensemble « Renaissance 8 » qu'il a constitué, et auquel il porte une attention particulièrement vigilante et ambitieuse.

Fort de son expérience professionnelle de chanteur depuis l'âge de 18 ans, imprégné de la culture anglaise des maîtrises, David Le Monnier éprouve la légitime ambition de transmettre sa connaissance de cette musique raffinée des XVème et XVIème siècles.